Redéfinissons notre façon d’envisager les pelouses!

Au sein de nos collectivités, les pelouses jouent un rôle important depuis longtemps, puisque les espaces urbains verts offrent des avantages considérables sur le plan de la santé publique, notamment la promotion d’un mode de vie actif, la réduction du stress et la création communautaire. À Manderley, notre objectif est de rendre nos collectivités plus vertes!

Cependant, dans les dernières années, on a beaucoup parlé de l’inutilité de maintenir une pelouse « parfaite ». Cette perspective fait souvent abstraction des attributs positifs de la pelouse en plaque, qui comprennent la production d’oxygène, le retrait du carbone contenu dans l’atmosphère, la réduction de l’effet d’îlot thermique, la prévention de l’érosion et le filtrage de l’eau de pluie.

Voici six éléments clés à envisager lorsque vous souhaitez bénéficier de tous les avantages d’une pelouse de gazon tout en faisant un choix écologiquement viable.

  1. Sélectionner les végétaux : Tous les gazons ne sont pas créés égaux! Choisissez un gazon en plaque ou un mélange de semences conçu pour consommer moins d’eau ou pour nécessiter moins d’entretien. La gamme de gazons en plaque ou de mélanges de semences Moins d’eau de Manderley est la première de son genre au Canada – et elle résiste à la sécheresse. Ces produits peuvent réduire de moitié les besoins en irrigation et permettre aux pelouses de resplendir de quatre à six semaines de plus sans eau, comparativement aux pelouses classiques de pâturin des prés.

Manderley est un fier partenaire de la Turfgrass Water Conservation Alliance (TWCA) – un organisme indépendant chef de file dans le domaine de la recherche et du développement associés à des variétés de gazon qui nécessitent moins d’eau – et a collaboré étroitement avec l’association.

  1. Ne pas trop irriguer : De façon générale, la majorité des pelouses classiques nécessitent une irrigation correspondant à environ un pouce chaque semaine, ce qui comprend la pluie. Cela n’est pas du tout une science exacte, car cette quantité ne tient pas compte des facteurs tels que la température, la génétique des plantes ou même le choix du moment et l’entretien.

 

  1. Quelle doit être l’intensité de la verdure d’une pelouse? Demandez-vous si votre pelouse doit être entièrement verte. Pouvez-vous voir la différence entre une pelouse verte à 80 % et une pelouse verte à 100 %? Même lorsque votre pelouse n’est pas entièrement verte, elle produit tout de même de l’oxygène, rafraîchit votre propriété et favorise un mode de vie plus sain. Le fait de répondre à ces questions pourrait vous sauver encore plus de temps et réduire votre utilisation de l’eau.

 

  1. Arroser aux bons moments : Arrosez seulement dans les conditions les plus propices! Le fait d’arroser en début de matinée est le moyen le plus efficace d’entretenir votre pelouse, car la perte d’évaporation est minime et l’humidité est moins concentrée, si on compare à l’arrosage en soirée, qui peut donner lieu à la formation de champignons et à l’apparition d’autres problèmes causés par l’humidité. Le fait d’arroser pendant la journée au cours des mois chauds de l’été est la chose la plus inutile à faire, car la plus grande quantité de l’eau sera perdue, en raison de l’évaporation.

 

  1. Envisager d’autres solutions que la coupe : Il est toujours important de tondre la pelouse pour maintenir celle-ci « en santé », mais l’adoption de pratiques exemplaires peut vous permettre de veiller à ce que vous ne coupiez pas trop souvent. Vous pouvez également envisager d’utiliser un gazon en plaque ou un mélange de semences qui offre une proportion élevée de fines fétuques, qui peuvent pousser plus haut que le pâturin des prés. Les semences Entretien moins d’eau ou le gazon en plaque Blue+Fescue sont d’excellentes options. Ces produits peuvent réduire le temps consacré à la tonte et sont très efficaces dans les zones ombragées.

 

  1. Les mauvaises herbes ne sont pas vraiment un problème! Les mauvaises herbes comme le pissenlit officinal et le trèfle blanc contribuent à améliorer votre sol grâce à l’aération, à l’accumulation de nutriments et même à la fixation de l’azote. Le fait de revoir l’opinion que nous avons des mauvaises herbes pourrait vraiment contribuer à rendre nos pelouses plus durables.

 

Le fait de combiner la sélection de produits qui réduisent l’entretien et le changement des habitudes d’entretien vous permettra de tirer pleinement profit des avantages environnementaux et sociaux d’une pelouse de gazon, tout en réduisant au minimum le nombre des effets négatifs.

Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *