Vous seul pouvez économiser de l’eau! Voici comment!

Only-YOU-Can-Save-Water-Here’s-How!

Nous savons tous que les pelouses ont besoin d’eau périodiquement. Mais plusieurs d’entre nous arrosent trop les pelouses sans se préoccuper du gaspillage d’eau. Il n’est pas nécessaire d’utiliser des quantités astronomiques d’eau pour maintenir une pelouse en santé. Heureusement, il existe des moyens pour maintenir une pelouse saine et préserver l’environnement.

Un bon départ : Des racines fortes et en santé

Il faut toujours s’assurer de semer ou poser les rouleaux de tourbe sur un sol riche en éléments nutritifs pour favoriser un enracinement optimal. Il est aussi important que le sol contienne suffisamment de phosphore  pour favoriser  la croissance des racines et un bon niveau d’humidité pour favoriser  l’enracinement.

La tonte et la hauteur du gazon

Ajustez la tondeuse pour ne pas couper le gazon trop court. Une pelouse de de 8 à 10 centimètres après la tonte sera mieux protégée contre la sécheresse.

Ne pas ramasser l’herbe coupée

Oui, on peut être tenté de ramasser les coupures d’herbe après la tonte pour que tout soit impeccable mais on prive la pelouse d’éléments nutritifs. En effet, la décomposition des herbes coupées fournit aux racines et au sol des éléments nutritifs favorisant une meilleure croissance du gazon tout en nécessitant moins d’arrosage. Il faut par contre tondre la pelouse fréquemment pour éviter que les herbes coupées soient trop longues et produise une couche trop épaisse ce qui éliminerait les effets bénéfiques.

L’arrosage tôt le matin

Le bon vieux dicton : l’avenir  appartient aux lèves tôt est aussi valide pour l’arrosage des pelouses. En arrosant tôt le matin, l’évaporation est minimale et l’absorption par les racines maximale. Il faut éviter d’arroser en plein jour puisque l’évaporation de l’eau est au plus haut niveau. L’arrosage en soirée peut être une option mais pas très recommandé puisque le sol conserve l’humidité après le coucher du soleil. Cette humidité additionnelle peut favoriser l’apparition de champignons. Donc, pour des meilleurs résultats,  l’arrosage, c’est le matin avant la chaleur.

Une inspection visuelle avant l’arrosage!

La pelouse a-t-elle vraiment besoin d’eau?  Est-ce qu’il a plu dans les derniers jours? Va-t-il pleuvoir dans les prochains jours? Le sol est très sec ou relativement humide? Si votre pelouse est verte et en santé, une journée ou deux sera plus bénéfique autant pour la pelouse que pour l’environnement.

Le gazon résistant à la sécheresse : un investissement intelligent!

Les gazons certifiés TWCA comme le gazon moins d’eau de Manderley  sont idéals pour réduire l’impact environnemental  et la conservation de l’eau. Ces gazons nécessitent 50% moins d’eau, restent verts plus longtemps. Très durables, ces gazons sont également très résistants dans les endroits de passage fréquent. En fait, vous n’aurez presque pas besoin d’arroser puisque la pluie sera probablement suffisante pour vous assurer une pelouse en santé.

Une pelouse a besoin d’environ 2,5 centimètres d’eau par semaine incluant la pluie.  Tous ces conseils sont à titre indicatifs et ne sont pas une science exacte. Pour s’assurer de conserver une pelouse en santé, il est nécessaire de faire une inspection visuelle et d’ajuster en conséquence l’entretien. Ces conseils pour la conservation de l’eau combinés avec le gazon résistant à la sécheresse permettent de maintenir une pelouse en santé sans impact majeur sur l’environnement.

Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *